Le Live : Better Way

Par le Bison le 9 mai 2015

Dans un nuage de poussière, l’esprit assoiffé, je gare dare-dare mon pick-up. Une rangée de Harley toutes plus rutilantes et chromées qui étincellent le parking de mille étoiles à la tombée de la nuit. Un néon rouge sang qui clignote, « The Chicken Church ». Un nouveau concept de taverne à méditation, me dis-je, plus spirituel que le « The Chicken Ranch », sans plus me poser de question. Questions bières de toute façon, il était temps que je fasse une halte sur la route, pose mon cul sur un tabouret collant en skaï et me jette une Rainier, pas exceptionnelle mais pas dégueu non plus. La Rainier, la bière de l’Amérique profonde. La dernière, je l‘avais bu avec Walt dans le Wyoming…

Je pousse la porte battante, et surpris par l’odeur qui y règne, lumières sombres qui distillent trop délicatement une ambiance feutrée. Pour une fois, cela ne sent pas le poulet frit, le graillon et la pisse chaude. Pas de traces de dégueuli non plus entre les tables. Ni de mecs bourrés qui braillent sur la serveuse en essuyant leurs mains sur sa jupe en jean et son cul. Non, à la place ce parfum de patchouli si sucré et presque écœurant que je n’ai d’yeux que pour la serveuse, espérant qu’elle me ramène ma bière illico, avant que je gerbe mon sandwich bœuf, oignons caramélisés et blue cheese de la veille.

La scène se bouge, les lumières s’éteignent. Je m’attends à de fidèles barbus venus bombarder de décibels ce bouge avec leur Gibson ronflantes. La lumière fut. Nouvelle surprise, un prêcheur sur scène, bon genre, une barbichette intello et une guitare à plat. Détonnant. Il se proclame la nouvelle incarnation du soleil couchant. Il promet d’illuminer ma vie de mes propres rêves. Suffit d’y croire, parait-il. Croire en une meilleure voie, croire en une meilleure vie. Il ne cesse d’incanter « I Believe In A Better Way ». Et au milieu de cette incroyable litanie, la foule hurle avec lui, « I Believe In A Better Way ». Shit ! Je jette mon tabouret à l’autre bout de la salle, tripote la serveuse qui passe avec son plateau rempli de bouteilles de Rainier. Putain, je me dis. Il a raison ce type avec son bonnet multicolore. Je ne sais pas pour quelle paroisse il prêche, mais moi, j’y crois maintenant, j’attrape la serveuse d’une main ferme. Tout sourire, elle se laisse faire, se colle à moi, et je lui roule un patin mémorable, avant de l’embarquer dans mon pick-up, son sourire déboutonnant mon futal. Fuck… A better way !

Maintenant, crie avec moi ce « I Believe In A Better Way » et la face du monde changera, les guitares hurleront et le tympans grésilleront.

Mais crois-moi ce « I Believe In A Better Way » transformera ta vie. Avec ou sans odeur de patchouli, avec ou sans Harley, avec ou sans Rainier. Avec Toi, avec Ben, et avec des guitares et sans voix. In a better way…

De grands morceaux de concert

Pour les amoureux de la musique,

Les amoureux du live

Et les amoureux du Bison !

12 commentaires
  1. 10 mai 2015 , 10 h 09 min - Eeguab prend la parole ( permalien )

    Je ne suis pas certain de croire en un better way mais je suis sûr que visiter le Ranch sans nom fait partie de mes moments privilégiés. J’ai vu Ben Harper sur scène il y a très longtemps. Je savoure avec toi une bonne bière, ou plusieurs,je te fais confiance pour la choisir. So long Buffalo.

    • 10 mai 2015 , 14 h 09 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Je ne suis pas certain de croire en un better way

      Laisse-moi mes 5 secondes d’optimisme, c’est si rare ici…

      J’ai vu Ben Harper sur scène il y a très longtemps.

      J’ai un disque sur scène mais c’était il y a très longtemps. Je rêverai de le voir sur scène. Cela doit être quelque chose…

  2. 10 mai 2015 , 18 h 31 min - Princécranoir prend la parole ( permalien )

    J’entends hurler le luthier californien, alors je rapplique. S’est-il coincé un doigt dans sa six cordes ? Non, il incante l’auditoire avec un hymne plein de promesses. L’adresse de ce bar ?

    • 10 mai 2015 , 22 h 38 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      L’adresse de ce bar ?

      le Ranch sans nom.
      Mondialement connu si bien que Ben s’y arrête souvent…

  3. 10 mai 2015 , 20 h 27 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

    Un excellent moment de musique, un excellent moment de partage avec ou s… euh… avec une Rainier ;-)

    Dis moi tu as la descente rapide à ce que je vois… ! ^^

    J’aime beaucoup cet extrait de Ben surtout quand arrive le roulement de tambour à la fin… (Ça me fait penser à une armée durant la guerre de sécession)

    De sacrées cordes vocales le Ben, tu crois qu’il suce des pastilles pour la gorge :D mdr

    Moi avec une musique pareille j’ai envie de me descendre une rainier et de me détacher les cheveux !

    I Beliiiiiiiieve in a Better Wayyyyyyyyyyyyyy… Ben quoi ^^ tu nous as demandé de crier …… je crie :D

    Beau billet Buffalo ;-)

    • 10 mai 2015 , 22 h 41 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      avec une Rainier

      Une adepte de la Rainier ?

      J’aime beaucoup cet extrait de Ben surtout quand arrive le roulement de tambour à la fin

      Moi, j’aime quand il s’égosille. On dirait le bruit d’une grenouille à qui on lui arrache ses cuisses avant de les faire frire…

      De sacrées cordes vocales le Ben, tu crois qu’il suce des pastilles pour la gorge

      Ben est un adepte des Stoptou… Y’a rien de mieux pour les cordes vocales.

      Moi avec une musique pareille j’ai envie de me descendre une rainier et de me détacher les cheveux !

      … et après ???

  4. 11 mai 2015 , 10 h 08 min - manU prend la parole ( permalien )

    « On dirait le bruit d’une grenouille à qui on lui arrache ses cuisses avant de les faire frire… »

    La vengeance de la grenouille charentaise peut s’avérer terrible… Fuyez, pauvres fous :(

    « Dis moi tu as la descente rapide à ce que je vois… ! ^^ »

    Pas que la descente, il paraît… ;) La serveuse dont il parle, là, c’est une copine à moi et tu sais comment elle le surnomme ? Le rabbit sans nom… :D

    Bon sinon, j’aime beaucoup ce morceau ! Eh, oui, ça arrive !! :)

    • 11 mai 2015 , 11 h 05 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      C’est pas toi qui disait : vaut mieux baiser rapidement que baiser pas du tout :)

    • 11 mai 2015 , 21 h 50 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

      Ra bite sans nom !!!!! :D Ouhhhhhhhhhhh que je ris !!! ptdr :D

  5. 11 mai 2015 , 18 h 32 min - manU prend la parole ( permalien )

    Eh non, ce n’est pas moi, c’est l’amie dont je parlais… ;)

    • 11 mai 2015 , 19 h 56 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      dans ce cas-là, une rencontre s’impose :) (avec ton amie, je précise)

  6. 12 mai 2015 , 4 h 41 min - Nadine prend la parole ( permalien )

    Ah ben tabarnak, The Chicken Church! L’endroit propice pour écouter de la musique et abuser de tous ces mots aussi spirituels que méditatifs dont tu connais maintenant tous les secrets ;-) Il me plaît bien ton prêcheur avec sa guitare et sa bonne humeur! C’est fou comme des fois ça ne prend pas grand-chose pour y « croire » :D I beliiiiiiiieve

    Des cuisses de grenouilles sautées dans l’huile, sluuuuurp!!! Ptdrrrrr Zut j’ai un morceau de pattes de coincé dans les dents! :D

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS