A Funky Thide Of Sings [Billy Cobham]

Par le Bison le 19 avril 2015

Catégorie : 4 étoiles, Jazz & Silence

Alors que certains ne jurent que par son « Spectrum » daté 1973, il faudrait vivre avec son temps et voir plus loin, même si cela reste un sommet du jazz électrique. Du Jazz et du funk et quelques grands noms de cette époque-là. Keith Jarrett pour une composition, la présence des frères Brecker, Randy à la trompette et Michael au saxophone, John Scofield à la guitare ou encore Glenn Ferris au trombone. Bref, c’est du lourd, c’est du funky, c’est de la batterie.

Dès les premières notes, je sens l’ambiance, séries télés américaines, je me vois dans une Ford Torino rouge avec une bande blanche, appel de Zebra-3. Quelle ambiance, à naviguer dans les rues de Harlem avec Huggy les bons tuyaux, ou en compagnie de Shaft, hou la la… J’imagine même sur la côte Ouest, sortir le magnum .44 d’Harry Callahan et me promener en dodelinant du chef et du pied. Une course poursuite dans les rues de San Francisco, sous les réverbères avec la brume qui se lève doucement de la baie. Magiquement funky cette histoire.

A Funky Kind of Thing by Billy Cobham on Grooveshark

Un album très visuel pour rafraîchir les mémoires de cette époque seventies, avec tout un tas d’images cinématographiques qui te reviendront en mémoire. Pur plaisir, pas de grande musique, mais juste un instant de ta vie pour oublier que « Spectrum » prend la poussière chez toi. Tiens, et si je me faisais « Spectrum », maintenant. Tu me suis ?

« A Funky Thide Of Sings » [1975], funky town, funky monkey.

10 commentaires
  1. 19 avril 2015 , 13 h 49 min - Princécranoir prend la parole ( permalien )

    Bravo ! Me voilà maintenant secoué de spasmes, emporté par d’irrépressibles contorsions dans une danse simiesque et sans issue.

    • 20 avril 2015 , 13 h 38 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      A en avoir la queue qui frétille…

    • 20 avril 2015 , 14 h 24 min - Nadine prend la parole ( permalien )

      C’est quoi ces manières! ^^

    • 20 avril 2015 , 20 h 14 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      L’esprit du bison qui rode sur les grandes plaines de poussière et d’herbes sèches !

  2. 19 avril 2015 , 21 h 33 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

    Même « Spectrum » je trouve qu’il y a beaucoup de consonance que l’on pouvait entendre dans les séries américaines des années seventies. C’est la pédale à wah wah qui fait cette effet là.

    Par curiosité je suis quand même allée vérifier sur le générique américain de « Starky et hutch » et aucun nom que tu cites, mais Lionel Leroy inconnu au bataillon.

    De belles références avec Billy dans cet album… La grande classe … !

    Pousse tes fesses, dans la Ford Torino rouge à côté de David Soul… c’est ma place ^^

    ;-)

    • 20 avril 2015 , 13 h 40 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Y’a effectivement du beau monde là-dedans…

      Je comprends que tu préfères David Soul à tes cotés que ma tête de macaque, même dans une Ford Torino…

  3. 20 avril 2015 , 14 h 23 min - Nadine prend la parole ( permalien )

    Tabarnak, Bison Eastwood avec son magnum .44 dans les rues de San Francisco, j’manquerais ça pour rien au monde!

    J’te suis mais n’oublies pas le funky freaky funny monkey, on se l’écoutera dans la Torino rouge, si tu peux m’faire un peu de place au moins avec tes grandes pattes poilues… Pfffffffff Où sont passés les hommes!!!

    • 22 avril 2015 , 9 h 34 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      les hommes je sais pas, mais les bisons oui !!!

  4. 21 avril 2015 , 12 h 41 min - manU prend la parole ( permalien )

    Demander où sont passés les hommes dans l’antre de la virilité et de la mâlitude, je trouve ça choquant !!!
    Je trouve que ça mérite une bonne punition… Pourquoi pas une bonne fessée ???… ;)

    • 21 avril 2015 , 17 h 37 min - Nadine prend la parole ( permalien )

      Non mais, t’as pas honte espèce de grenouille pourrie!!! ^^

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS