Slag Tanz [Magma]

Par le Bison le 10 avril 2015

Seuls les clochers des Mondes

Ont tinté, ont tinté, ont tinté, ont tinté

Ont tinté, les clochers des Mondes

Ont tinté les clochers…

Les clochers des Mondes

Ont tinté………… Seuls

Seuls… en… ma… nuit……

Nuit profonde, nuit sans étoile, je découvre le nouveau Magma, cru 2015 de la bande à Christian Vander. Toujours cette saveur indéfinissable d’une musique exclusivement nocturne, je n’écoute Magma qu’au coucher du soleil pour en apprécier sa luminescence, essence spirituelle du noir, comme cette pochette si classique à leur identité.

Ame blessée

S’élève… s’élève… là…

Ame blessée

Tonne !

Tonne ! Tonne ! Au ciel !

Tonne !

Tonne ! Tonne ! Au ciel !

Premier titre fidèle à ses prédécesseurs, dans la lignée spirituelle de Vander, du rythme de la percussion et des voix, sourdes et envolées. Magie d’un instant où ils sont partis dans la nuit. Dans la nuit, ils sont partis. Ce soir, ils se sont envolés dans la nuit vers les nuages. Mais à peine le temps de réciter une phrase que les titres s’enchainent sans temps mort. Une longue ballade nocturne, un long voyage dans la nuit à poursuivre les oiseaux. Long de 8 titres pour une vingtaine de petites minutes.

Ils sont partis pour toujours les oiseux seuls

Ils sont partis pour toujours les oiseux seuls

Ils sont partis pour toujours les oiseux…

Oh ! Ils se sont envolés

Ce soir ils se sont envolés

Vers le ciel ils se sont envolés

Les oiseaux…

Tu te dis qu’avec ses vingt minutes, le Vander exagère. Mais dans l’amour, il ne faut pas compter, ni les centimètres, ni le temps. Il faut juste s’imprégner du temps présent, réciter quelques litanies et regarder les oiseaux qui s’envolent, dans la nuit, et écouter les cloches qui tintent, les clochent qui tonnent. Et je n’ai besoin que d’une écoute pour me sentir concerné par le bien-fondé de cette musique d’ailleurs. La première et cette envie irrépressible de vouloir en écrire un mot – ou trois – pour vous faire partager mon sentiment. Et parce que la musique de Magma n’est que partage. Et que j’aime partager Magma, même si tu n’y comprends rien !

Ce soir la destinée

Délivre mon chemin

Vers le ciel

Sombre nuées

Ce soir

Les voies dallées illuminées

Ce soir

Semblent danser ce soir

Ce soir aux mille feux

M’appellent !

« Shlag Tanz » [2015], âme blessée qui s’élève.

6 commentaires
  1. 11 avril 2015 , 0 h 25 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

    Euh ……. Dis moi elle s’appelle comment ta secte ? tu en fais parti depuis combien de temps ? Est ce que ça se soigne ? ^^

    ;-)

    « Je souis l’ami des malheureux poooouuuur toujouuuuuursss :D  »

    Tu m’offres une chouffe ? ^^

    Chriiiiiiissssstiiiiaaaaannnn sort de ce corps !!!!!!

    Bon ok je dégage rooohhhhhhhhhhhhhhhhh si on n’a plus le droit de blaguer :)

    • 11 avril 2015 , 10 h 14 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Une fois qu’on y a mis les pieds dedans, on n’en sort plus, de cette secte. Celle des buveurs de Chouffe qui écoutent Magma. Peu de membres dans le monde, mais ils sont à connaître, car exceptionnels. D’où la difficulté de gouter aux deux en même temps, Chouffe et Magma ; mais cela procure un de ces pouvoirs, une de ces jouissances, qui apportent sérénité, spiritualité et bonheur à tous ces membres dressés vers l’Univers – et Kobaïa.

  2. 12 avril 2015 , 15 h 55 min - manU prend la parole ( permalien )

    Étonnant, spécial, particulier… Les mots me manquent…

    J’ai tenu presque 5 minutes quand même !!! :D

    • 12 avril 2015 , 18 h 03 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      5 minutes !
      C’est peu mais c’est déjà beaucoup, cela veut dire que tu es mûr pour la suite…

  3. 12 avril 2015 , 22 h 10 min - Nadine prend la parole ( permalien )

    « MAGMA », comme un plaisir des sens qui monte et monte, chaud et bouillant jusqu’à une explosion d’émotions et de lave! (oui, je me suis retenue de l’imager autrement)

    Vander est explosif! Un grand trip musical sur 17 minutes d’un doigté libérateur digne des plus grandes « musiques de chambre ».

    • 13 avril 2015 , 8 h 32 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      jusqu’à une explosion d’émotions et de lave! (oui, je me suis retenue de l’imager autrement)

      mais l’image est suffisamment suggestive et libératrice d’une orgie de plaisir ! ;-)

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS