Devils in the Details [Hogjaw]

Par le Bison le 21 août 2011

« Devils in the Details » est la première galette, sortie en 2008, d’un groupe à la solide Mâchoire de Porc (‘Hogjaw’ en V.O.). Les Gibson ronronnent lourdement, les riffs grondent tel un tonnerre déchirant le ciel lourd de l’Arizona. Les membres ont éclusés de nombreuses bières sur leur ainés de Sweet Home Alabama, sont des adeptes du Whiskey à gogo et défendent le second amendement de la constitution américaine, à savoir le droit à tous les citoyens de porter une arme. On dirait le Sud… Tous les clichés du Southern Rock sont présents dans ce premier disque.

Des clichés que j’adore… Ce doux ronronnement de la Gibson, ces rythmes effrénés qui s’enchainent sans répits, cette voix (de Jonboat Jones) écorchée et rocailleuse qui a été formaté par la puissance d’un whiskey, cru local. Rien ne vaut prendre une petite claque amicale par cette espèce de gros ours aux longs poils et à l’air patibulaire. Juste pour les Gibson, juste pour sentir la poussière du Sud pour prendre à la gorge, juste pour le rye qui accompagne cette musique.

.


.

Pêche, Chasse et Tradition. Et comme à chaque album, les Hogjaw n’oublient jamais leur racine en nous proposant au moins un titre orienté country où les Gibson sont moins présentes (remplacées par un harmonica) mais où les stetsons et les éperons se font la révérence dans des pas de danse au milieu de la poussière d’un ranch. (‘East Bound’ou ‘Cheap Whiskey’). Comme un petit interlude pour reposer la mâchoire et la Gibson, avant de lâcher le cochon.

Des bières éclusés sur Lynyrd Skynyrd certes, mais ils n’ont pas du être insensible au charme indéniable des barbes de ZZ Top, tant par moment cette influence me parait nette. Cela dit, l’Arizona est à une encablure du Texas, surtout à dos de cheval ou dans un vieux pick-up déglingué. La poussière y est la même, le whiskey toujours aussi sec d’un état à l’autre, de même pour la bière frelatée, même le son de la Gibson sonne aussi lourdement.

Et juste pour le plaisir, un p’tit concert…

Vous en revoulez encore ?

YEAH !

Retour sur leur second album, plus mature et plus expérimenté, tout aussi marqué Southern Rock

« IronWood » !

.

à suivre le site officiel : Hogjaw Southern Rock Band Hailing from the desert land of Arizona

.

2 commentaires
  1. 21 août 2011 , 22 h 40 min - phil prend la parole ( permalien )

    hummmm c bon !
    ca aussi dans une 4L sur la voie rapide autour de Grenoble, fenetres ouvertes, ca aurait bien donne !

    • 22 août 2011 , 9 h 17 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Paix à son âme (La 4L, pas le porc dont sa mâchoire a servi d’inspiration sur une Gibson).

Ajouter un commentaire aux phil

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS