Le Live : Whole Lotta Love

Par le Bison le 7 juin 2014

Tu ne trouves pas qu’il fait chaud, ce samedi. Journée caniculaire, soirée orageuse.

Une bière fraiche.

J’ai envie d’enlever mon tee-shirt. Allez, ce soir et parce que c’est toi, un triple live spécial torse-nu !

Soirée inoubliable, monumentale. Tu touches le sommet du panthéon du rock. Peut-être même plus haut, tout en haut de cet escalier menant au Paradis. Du rock, du boogie, du blues. Tout ça en un titre. Et de la guitare, quelle guitare ! Celle de Jimmy P. Et de la voix, Robert P. Et le batteur, John B. Une vodka, John ? Non, je n’oublie pas non plus John Paul J. 4 garçons plus forts que le vent.

Mais avant de boire cette bière, fraiche et humide, je commence en douceur. Un petit Rock and Roll. Classique. Histoire d’échauffer les muscles. Éviter le claquage d’entrée. Juste pour se mettre en jambe sans renverser le verre. Oh look The Black Dog. Les préliminaires commencent, la température monte, et tu regardes le torse nu de Robert. Tu as envie aussi de dénouer ta robe qui te tient si chaud et de la laisser tomber à tes pieds. La sueur commence à perler sur ton corps luisant de sa moiteur. Tu prends alors cette bouteille de bière si fraiche si tentante. Rien que d’ouvrir la porte du frigo te donne des frissons. Tu fais rouler la bouteille ruisselante sur tes bras, ton torse, ton corps. Putain ce que ça fait du bien. Tu la poses sur ton front, ta joue, et là d’un coup de dents, tu la décapsules. Elle se verse dans son verre, sa mousse fine et onctueuse se forme comme cette masse nuageuse au-dessus de ta tête annonçant l’orage qui va suivre. Parce qu’il est grand temps de passer aux choses sérieuses. Le début n’était que pour te mettre en appétit. Maintenant, tu vas voir la bête en action. J’enlève mon tee-shirt, soirée de plus en plus torride, et Whole Lotta Love sonne à fond. Du rock, puissant et sauvage. Du boogie, rude et fier. Putain ce que c’est bon. Putain ce que c’est jouissif. Le plus grand du rock, le plus jubilatoire.

Que demander de plus après cette performance ?

Une chouffe ? Looooovvvvveeeeeeeee.

De grands morceaux de concert

Pour les amoureux de la musique,

Les amoureux du live

Et les amoureux du Bison !

18 commentaires
  1. 8 juin 2014 , 7 h 20 min - Eeguab prend la parole ( permalien )

    Pas loin du Graal, du Firmament, du Septième Ciel, du Walhalla,de l’Eden, des Champs Elysées, du Nirvana, de l’Olympe. C’est vrai qu’ils avaient su installer L’escalier qui y menait.

  2. 8 juin 2014 , 17 h 50 min - belette2911 prend la parole ( permalien )

    Pchiiitttt, fait ma bouteille de bière en s’ouvrant… à ta santé !!

    Led Zeppelin, du lourd qui t’emmène dans les airs ! ;)

  3. 8 juin 2014 , 19 h 09 min - Nadine prend la parole ( permalien )

    Divin! Une autre musique à écouter en mouvements du majeur, dignes des plus grands doigtés (ceux qui grattent la guitare, bien sûr). Et à écouter sur un canapé marron avec une binouze bien froide…

    Parce qu’il donne chaud, diaboliquement chaud, ce Whole Lotta Love..

    • 8 juin 2014 , 22 h 47 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      D’où l’intérêt de muscler le jeu du majeur. On lui demande beaucoup de travail… Et mon majeur peut donner aussi diaboliquement chaud que ce Whole Lotta Love…

  4. 8 juin 2014 , 20 h 32 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

    « …et là d’un coup de dents, tu la décapsules. »
    Au secoooooouuuuursssssssssssssss !!! Ne jamais faire ça! INTERDIT ! Punaise ça me donne des frisson rien que de le lire !

    Sinon un billet rock-attitude et mon choix va s’en hésiter vers Whole lotta love… Trop Kiffant ce morceau… Que calooooooooooor !!!!

    Je veux bien une chouffe glacée moa ^^ ;)

    • 8 juin 2014 , 20 h 33 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

      Le même scénario mais avec un décapsuleur s’il te plaîîîîîît !!! :)

    • 8 juin 2014 , 22 h 49 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Je veux bien une chouffe glacée moa

      Au secoooooouuuuursssssssssssssss !!! Ne jamais faire ça! INTERDIT ! Punaise ça me donne des frisson rien que de le lire !
      La Chouffe ne se boit pas glacée, surtout pas s’il te plaîîîîîît !!!

    • 9 juin 2014 , 21 h 32 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

      Ah bon !!!!!

      Même pas fraîche ?

      Une bière chaudasse :( bof !!!

    • 9 juin 2014 , 22 h 30 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Chaudasses, c’est les meilleures.
      Une Chouffe doit se boire entre 8° et 10 °.
      Pas moins !

  5. 10 juin 2014 , 11 h 18 min - phil prend la parole ( permalien )

    Rocade Sud de Grenoble
    4L et vitres ouvertes
    Led Zep a fond
    hummmmmmmmmm c que c bon !

    • 10 juin 2014 , 22 h 44 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      ET les cheveux au vent !!!

    • 12 juin 2014 , 21 h 17 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

      « ET les cheveux au vent !!! »

      Bison, manU, Phil euhhhhh ….. Parce qu’il vous reste encore des cheveux ???????

    • 12 juin 2014 , 22 h 47 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Ceux qu’ils me restent me suffisent amplement… Au moins j’évite les séances de lissage ou de je-ne-sais-quel-autre-truc-capillaire qui phagocytent tant le temps que je préfère boire une bière à la place….

  6. 12 juin 2014 , 15 h 49 min - manU prend la parole ( permalien )

    Les « Chaudasses, c’est les meilleures. »

    On est bien d’accord… ;)

    • 12 juin 2014 , 18 h 32 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Je vois que même dans les Charentes on connait les vraies valeurs de la vie et reconnait le potentiel des chaudasses ;)

    • 12 juin 2014 , 18 h 36 min - phil prend la parole ( permalien )

      et pour le coup on t’a passé devant Bibison !

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS