Hydra [Hydra]

Par le Bison le 16 juin 2014

Direction Atlanta, Géorgie pour un vieux trio de Southern Rock au succès plutôt intimiste. Spencer Kirkpatrick (guitare), Wayne Bruce (chant et guitare) – à ne pas confondre avec Bruce Wayne dans un style plus gothique, et Steve Pace (batterie) pour un premier album au nom éponyme du groupe en 1974.

Du rock entre classique et Southern, quelques morceaux de bravoures à la guitare, des notes de boogie et une voix rocailleuse qui roule sur cette route poussiéreuse du Sud. Savoureux sans être orgasmique. Le genre de musique idéale pour prendre la première bière, celle qui est bien fraîche et légèrement amère. Juste pour étancher cette soif et décrasser le gosier. Hydra, trois gars faisant les premières parties de Lynyrd Skynyrd, Allman Brothers Band ou ZZ Top. Juste un faire-valoir – de qualité – pour attendre l’apothéose de la seconde partie. Peut-être même que là-bas, dans le Sud profond des bouseux, le groupe a eu son moment de légende. Moment qui n’a guère duré le temps des trois petits albums avant la fin d’un groupe qui ne connut pas le succès qu’il espérait.

Et donc ce premier album… ?

Une gorgée de bière. Le voilà résumé en cette belle image. J’aperçois cette mousse blanche qui coule de ce verre posé sur son sous-bock. J’y trempe mes lèvres. Le premier plaisir de la soirée. Aussi bon que d’embrasser une nana avec des lèvres parfum cerise. Mais après cette première gorgée, j’ai besoin de plus. Distiller ce premier album, c’est comme boire une Despe au goulot. Ça fait un bien fou sur le moment, mais j’en ressors avec l’envie d’un truc plus costaud. Une Chouffe dans un verre, par exemple. Une nouvelle bière pour changer de musique et aller plus loin avec cette nana…

« Hydra » [1974] avant de s’enfoncer plus profondément dans le Sud.

13 commentaires
  1. 17 juin 2014 , 7 h 19 min - Eeguab prend la parole ( permalien )

    Des gars en première partie de LS, AB, ou ZZT ne peuvent être sans intérêt. Je ne connaissais pas du tout. Mais back to Atlanta ça ne fait que du bien.

    • 17 juin 2014 , 11 h 54 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Je ne connaissais pas du tout.

      Je ne peux même pas t’en vouloir. Ils n’ont pas certainement pas franchi la frontière du Sud. Mais sans être extraordinaire, un petit album bien foutu qui fait du bien.

  2. 17 juin 2014 , 12 h 24 min - phil prend la parole ( permalien )

    Bon choix cher Bibison
    Faudra creuser avec Captain Kirk me semble qu’il a joue avec Clapton

    • 17 juin 2014 , 13 h 59 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Bon choix cher Bibison

      Tu dis ça parce qu’ils ont les cheveux longs…

      Faudra creuser avec Captain Kirk me semble qu’il a joue avec Clapton

      C’est pas le même Captain ; celui qui a joué avec Clapton serait Wayne Kirkpatrick…

  3. 17 juin 2014 , 16 h 51 min - Nadine prend la parole ( permalien )

    Je viens d’écouter ce Hydra Miriam et wow! Je dois dire que ces notes de guitare dès le début m’ont conquise. Pas étonnant qu’ils aient fait la première partie d’aussi grands noms de la musique.

    Pour vivre le « savoureux et orgasmique », rien n’équivaut les inégalables 16 minutes 53 secondes de SOYCD…

    Et puis ce Sud poussiéreux des bouseux, Atlanta, la Louisiane, le Mississippi, il suffit d’y passer au moins une fois dans sa vie, en Westfalia rose ou non, pour ne jamais plus l’oublier. C’est magique!

    • 17 juin 2014 , 18 h 11 min - phil prend la parole ( permalien )

      Yes c clair
      Vive Pink Floyd …. C’est toujours savoureux et orgasmique

      Et si vous êtes du côté de la Yaute du 18-20 juillet
      viendez écouter au festival guitares en scènes
      regardez le beau monde :

      http://www.guitare-en-scene.com/index.php/fr/

      j’ai déjà les frissons qui me parcourent l’échine …

    • 17 juin 2014 , 19 h 58 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Je dois dire que ces notes de guitare dès le début m’ont conquise.

      Tu pourrais attendre que je te sorte mon eau bénite…

      Pour vivre le « savoureux et orgasmique », rien n’équivaut les inégalables 16 minutes 53 secondes de SOYCD…

      Si tu permets, là, je sors mes 26 minutes de Dazed & Confused de Led Zep…

      en Westfalia rose

      Il reste encore de la place ? C’est qu’avec tous les vieux hippies qui trainent dans le coin, il va vite se remplir…

    • 17 juin 2014 , 20 h 00 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      j’ai déjà les frissons qui me parcourent l’échine …

      Ne serait-ce que pour Deep Purple…
      Et les frissons ne me parcourent pas que l’échine !!!

    • 18 juin 2014 , 2 h 50 min - Nadine prend la parole ( permalien )

      S’il reste encore de la place dans le Westfalia? Toi tu conduis, moi j’ai les pieds sur le tableau de bord, Eeguab proposait de gratter sa guitare à l’arrière… J’sais pas c’que t’en penses, moi j’dis qu’on se tassera un peu pour faire de la place à la bande d’hippies, mais seulement s’ils fournissent du nectar des dieux de Chambly en quantité plus que respectable, et pas que pour deux jours! Ça vaut le coup, non…? On pourra tout stocker dans l’entretoit. Et j’irai dormir à la belle étoile pour garder un œil sur notre stock… Tabarnak! C’est le voyage de mes rêves qui est en train de se concrétiser… mdrrrrrrrrr

      Pour Led Zep, 9 minutes 7 secondes de gagné sur SOYCD. Ouin… c’est une donnée non négligeable…

    • 18 juin 2014 , 3 h 00 min - Nadine prend la parole ( permalien )

      Yes Phil, vive les Floyd… intemporels……
      Et quelle programmation au festival guitares en scène!

    • 18 juin 2014 , 11 h 59 min - phil prend la parole ( permalien )

      Ben faut y venir les amis
      Accroche ta tuque avec d’la broche Nadine !
      Pour le Bibison suis persuadé qu’avec toutes les binouzes, Il aura la flye à l’air !
      Y a de quoi festoyer tout en écoutant du bon son ce qui ne serait déplaire à Eeguab !

    • 18 juin 2014 , 13 h 54 min - Nadine prend la parole ( permalien )

      Attache ta tuque avec d’la broche…. La flye à l’air…. Mdrrrrrrrrrrrrrrrrrr Tu progresses Phil!

      Quand je serai en France à l’automne, ils auront fini de gratter leur guitare au festival. Mauvais timing pour moi!

    • 18 juin 2014 , 14 h 01 min - Nadine prend la parole ( permalien )

      Ah oui, j’oubliais… « binouze », à ne pas confondre avec « bizoune » (dans le dico québécois) mdrrrrrrrrrrr

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS