Love Songs : In The Garden

Par le Bison le 1 mars 2014

Que se passe-t-il le 1er du mois ? C’est le jour de la chanson d’amour…

Oui, un nouveau rendez-vous pour oublier ce monde de brute, de violence et d’indifférence.

Je dois me ramollir certainement avec l’âge. Mais pendant quelques minutes, nous allons nous retrouver. Que celle qui partage ton âme soit à coté de toi, à l’autre bout de la planète, ou dans l’appartement voisin, il est temps de l’inviter à se coller à ton corps. Un partage de corps autour d’une musique.

Et parce qu’il faut bien commencer, je te fais entrer dans mon jardin secret. Viens plus près, sans avoir peur, ou faire l’effarouchée. Cette musique va te transcender. Cette musique et cette voix. Tu veux un conseil, l’ami. Si tu veux emballer une nana, mets lui un disque de Van Morrison, mets lui ce « In The Garden » et elle va sentir cette décharge électrique lui parcourir le corps. Elle sera à toi, prête à satisfaire tous tes désirs. Elle ne pourra plus y résister. Van Morrison est au-dessus. Il ferait chavirer n’importe quel cœur, juste avec sa voix… Je mettrai juste un bémol, pas n’importe quelle nana non plus. Pas de la vulgaire pute de bas quartiers. Non, un minimum quand même, genre pute de luxe avec une âme. Important, l’âme. De l’âme, l’émotion arrive… De l’âme, le plaisir repart pour te rejoindre. Elle sera collée à toi, tu sentiras son parfum, envoutement de fleurs, sauvages, elle te prendra le majeur, et commencera à le suçoter doucement… en un mouvement de va-et-vient… Je m’arrête là, la suite est une affaire strictement privée. Jusqu’à la jouissance…

Ah… ces quelques notes de piano, puis cette voix… Sacré Van, heureusement que je te connais… Quelle sensualité et quel érotisme se dégagent de ta voix.

5’47 et cette constatation : si tu te passes ce titre deux fois de suite, tu atteints les 11 minutes de plaisir, intenses et suffisants à ton bonheur. N’oublie pas à la fin de crier ton orgasme…

No Guru, No Method, No Teacher…

« In the garden » – Van Morrison

Love Songs, Un partage de corps autour d’une musique.

16 commentaires
  1. 2 mars 2014 , 0 h 36 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

    J’avoue qu’en musique de fond ça doit le faire… wahou…!!!

    « Onze minutes » me rappelle le roman passionnel, charnel, de Paulo Coelho. Une prostitué qui devient l’esclave sexuelle d’un homme. Un beau roman que j’ai lu il y a au moins 15 ans. Tu m’as donné envie de le relire tient! et puis Onze minutes en compagnie de Van ne se refuse pas.

    Majeur !!! mouvement de va et vient… ben dis donc!!! c’est hot…!

    ;D

    • 2 mars 2014 , 17 h 47 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      J’avoue qu’en musique de fond ça doit le faire… wahou…!!!

      Et qu’est-ce que tu peux faire avec cette musique de fond ???

      Onze minutes en compagnie de Van ne se refuse pas.

      Je te comprends… Onze minutes en compagnie de Van ou d’une pute de luxe, ça ne se refuse pas…

      Majeur !!! mouvement de va et vient… ben dis donc!!! c’est hot…!

      Et ce n’est que les préliminaires… Après…

    • 3 mars 2014 , 10 h 35 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

      De luxe !!!!

      Mais c’est que Môssieu ne se refuse rien !!!

      Exigeant en plus !

      ;D

    • 3 mars 2014 , 11 h 41 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Je veux de ce qui se fait de mieux. Surtout dans ce domaine !

  2. 2 mars 2014 , 8 h 10 min - Eeguab prend la parole ( permalien )

    Quelle voix! Je me souviens de l’écorché vif de Belfast qui hurlait Gloria au Maritime Hotel. Il y a, il y a…longtemps. Très beau choix Buffalo, un titre que je ne connaissais pas. Mais la voix de Morrison, c’est…exceptionnel.

    • 2 mars 2014 , 17 h 44 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      L’écorché vif de Belfast. J’aime bien, un nom qui lui correspond.
      Gloria, c’est aussi quelque chose !
      Exceptionnel.

  3. 2 mars 2014 , 14 h 54 min - phil prend la parole ( permalien )

    cette chanson te remue de l’intérieure
    elle va droit dans l’introspection

    • 2 mars 2014 , 17 h 42 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Alors imagine ce qu’elle fait aux nanas ! Une tuerie, t’emballes tout ce qui bouge ;)

  4. 4 mars 2014 , 9 h 52 min - belette2911 prend la parole ( permalien )

    Coucou !

    Que lis-je ?? Tu te ramollis ?? Ben dis donc, faut prendre des pilules bleues… ;)

    Bon, je te laisse avec ta musique « sket braguette » :D et tes frotting blues…

  5. 4 mars 2014 , 19 h 29 min - manU prend la parole ( permalien )

    Je ne connaissais pas mais je trouve que ça se laisse plutôt bien écouter…

    • 4 mars 2014 , 20 h 09 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      se laisse écouter… Pfff…
      T’es pas humain toi, Rana aquatica ?

  6. 5 mars 2014 , 20 h 59 min - manU prend la parole ( permalien )

    Crôa !!

  7. 10 mars 2014 , 21 h 09 min - Nadine prend la parole ( permalien )

    La chanson d’amour au premier du mois? Je note…
    Shine on You Crazy Diamond, version Pink Floyd de Van Morrison, beaucoup de sensualité, des minutes extrêmes, une incitation aux « mouvements du majeur »… Mais bien sûr, l’âme, avant tout…

    • 11 mars 2014 , 9 h 21 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      La chanson d’amour au premier du mois? Je note…

      Mince, quelqu’un qui me lit et me suit en plus…
      Va falloir que j’y pense pour le prochain 1er…

      L’âme, le majeur, le va-et-vient…

    • 11 mars 2014 , 17 h 24 min - phil prend la parole ( permalien )

      heyyyy tu sais je suis un fan inconditionnel des Pink Floyd moi

    • 11 mars 2014 , 22 h 14 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      moi, je savais pas…

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS