Le Live : Chaconne in D minor BWV 1004

Par le Bison le 23 novembre 2013

« Ce sera une « Fantaisie » de Bach mais ce sera comme si tu l’avais composée toi-même, comme si tu étais un oiseau et que cette « Fantaisie » était ton chant. A t’écouter, Dianescu et moi, on s’élève peu à peu vers une sorte de sérénité parce qu’il n’est même plus question de notes, de fautes, de doigtés, de technique : tes mains courent sur le piano comme tes pieds courraient sur une plage, parce que tu veux, parce que tu peux courir, tes petites mains frappent et caressent les touches blanches et noires et on est immergés tous deux dans un bain de félicité. Mon ange, tu domines – regarde, tu conquiers cet instrument qui m’a toujours dominée, c’est ton instrument, il se met à ton service. Oui ce monstre noir qui pèse une tonne se cabre et se laisse flatter par toi comme un chat. »

Ma première incursion dans le monde de la musique classique. Cette citation de Nancy Huston.

Quoi ?!… tu n’as pas encore lu ce fabuleux roman dont je t’ai parlé, Prodige

Tant pis pour toi. Je remplace les pages par quelques notes de touches noires, de touches blanches. Et au milieu cette jeune pianiste. Je ne connais pas le classique, mais j’ai eu envie de découvrir. Alors, il y a quelques années de ça, je me suis acheté des disques de Hélène Grimaud. Quoi?!…, je n’en ai jamais parlé ? Trop difficile quand on ne maitrise pas le sujet, j’ai du mal à placer des mots dessus ou à raconter une histoire débile, digne d’un alcoolique anonyme.

Alors je te laisse avec ce concert : Hélène Grimaud, Bach – Busoni, Chaconne in D minor BWV 1004.

Je ne sais pas pour toi, mais cette petite nana, elle m’émeut ! Terriblement. Elle me donne des frissons et même si je n’y connais rien, je n’en reste pas moins insensible à son charme (sa musique et elle). Je sens qu’elle aurait même le pouvoir de me faire chialer, cette petite. Ou même de me donner un orgasme juste en pianotant de ses dix doigts. Jeu de doigts ou apaisement spirituel, telle est ma définition de l’orgasme ce soir…

Voilà, c’était le LIVE du Samedi Soir,

De grands morceaux de concert

Pour les amoureux de la musique,

Les amoureux du live

Et les amoureux du Bison !

13 commentaires
  1. 23 novembre 2013 , 23 h 57 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

    C’est dingue cette pianiste comme elle peut me transporter. Tout son corps transpire la sensualité. Elle vit sa musique et son interprétation me touche au plus haut point.

    Merci pour ce moment unique …

    • 24 novembre 2013 , 11 h 26 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      y’a pas que son corps qui transpire…

  2. 24 novembre 2013 , 11 h 08 min - Jack prend la parole ( permalien )

    Sublime…
    Orgasmique en effet…
    Et grâce à elle j’ai tenu 16mn 47 avant l’explosion finale…grandiose…
    D’habitude mon pétard « mouillé » éclate au bout de 5 mn sans trop faire d’étincelles…sourires…

    Merci à Cristina de nous avoir fait découvrir Hélène Grimaud…

    Dis Bison…? Penses tu qu’elle sache jouer aussi bien de la clarinette…?
    Le paradis sur terre…soupirs…

    Je parle d’Hélène Grimaud bien sûr…rires…

    Bon dimanche…et des bibi-son….pleinsssss…

    • 24 novembre 2013 , 11 h 27 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Ouf… je ne me serais pas permis de demander à Christina si elle jouait aussi bien de la clarinette…

  3. 24 novembre 2013 , 11 h 54 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

    Tous les deux vous avez un « chibre » à la place du cerveau et c’est peu de le dire………!!!!!!!!!!!

    Des mecs quoi!!!!!! pfffftttttt !!!!!

    :D

    Un peu de romantisme et de poésie que diable … mais je vous pardonne vous me faite tellement rire ;)

    • 24 novembre 2013 , 11 h 57 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      justement, c’est de romantisme qu’on était en train de parler…

  4. 24 novembre 2013 , 13 h 17 min - manU prend la parole ( permalien )

    Le romantisme et ses définitions plurielles… ^^

    • 24 novembre 2013 , 14 h 31 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      le romantisme et la musique viennent du cœur et de l’âme… Ce qui explique…

  5. 24 novembre 2013 , 18 h 18 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

    Regarde comme il essaye de se rattraper Le_Bison dans sa verte prairie délocalisée ;)

    • 24 novembre 2013 , 19 h 41 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      la clarinette est un instrument romantique avec une musique de chambre…
      Mis entre les doigts d’un Coltrane, cela devient fougueux et bestial ; mais là-encore la bestialité est une autre forme du romantisme ;)

  6. 26 novembre 2013 , 12 h 11 min - phil prend la parole ( permalien )

    Ouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
    On irait faire la guerre jusqu’à Troyes pour cette Helene c sur !
    Affutes tes crocs si tu veux etre le chef de meute

    • 26 novembre 2013 , 14 h 24 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Pas que les crocs qui sont affutés !
      Mais Hélène, je l’ai chaque soir dans mon lit, si j’veux.
      Il suffit que j’appuie sur le bouton PLAY pour qu’elle me caresse de doux rêves.

    • 26 novembre 2013 , 17 h 11 min - phil prend la parole ( permalien )

      veinard
      pense aux copains, esseulés, seuls sous leur couette

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS