Le Live : Sweet Home Alabama

Par le Bison le 16 novembre 2013

Les filles sont belles.

Blondes, blanches et dénudées. La chaleur du Tennessee.

Nashville, ville de poussière, cité de la country et du Southern Rock

Sweet Home Alabama.

Un drapeau de l’armée des états confédérés.

Un titre très populaire parmi les conservateurs (tu sais, ceux qui sont à droite de la droite, et qui n’apprécient que moyennement les mélanges de couleurs – ils seront jamais de bons peintres ceux-là).

Une chanson qualifiée d’« hommage à la région de l’Amérique que les libéraux aiment détester ». En bref, un morceau très politique.

Certes, mais je retiendrai surtout sa renommée dans le petit monde du Southern Rock. Plus qu’un symbole, elle reste indispensable.

A toutes les filles Sudistes du Ranch…

Voilà, c’était le LIVE du Samedi Soir,

De grands morceaux de concert

Pour les amoureux de la musique,

Les amoureux du live

Et les amoureux du Bison !

11 commentaires
  1. 16 novembre 2013 , 23 h 33 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

    J’ouvre ma boite mail, je vois « Le ranch sans nom » et puis un sourire se dessine sur ma bouche, énorme, grandiose à la vue du titre…

    Je savais …

    Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

    I’m so happy ;)

    • 17 novembre 2013 , 8 h 39 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Une Sudiste !
      Mais que faisais-tu à 23H30 avec ton ouvre-boîte ?

    • 17 novembre 2013 , 14 h 37 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

      A 23h30, j’ai vu de la lumière et je suis rentrée :D

      ni sudiste, ni nordiste … Juste moi avec une jolie palette de couleurs ;)

    • 17 novembre 2013 , 18 h 02 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      ni sudiste, ni nordiste …

      nudiste, alors

      Juste moi avec une jolie palette de couleurs

      nudiste et bronzée ;)

  2. 17 novembre 2013 , 9 h 27 min - Princécranoir prend la parole ( permalien )

    ça claque, c’est certain, mais quand je les vois, j’ai parfois envie de les remettre dans l’avion.

  3. 17 novembre 2013 , 10 h 50 min - belette2911 prend la parole ( permalien )

    Ah, enfin on parle d’une chanson que je connais, bien que je n’arrive pas à prononcer le nom du chanteur…

    J’ai bien aimé ta petit phrase sur les gens de droite qui n’aiment pas trop le mélange de couleur : « ils seront jamais de bons peintres ceux-là » :D Bien dit !

    Cette chanson, elle clôt le film « The Rock » avec Nicolas Cage et C’est Une Connerie… Sean Connery !

  4. 17 novembre 2013 , 11 h 13 min - Eeguab prend la parole ( permalien )

    Versions parfois un peu trop chœurs féminins pour moi, oh, le vilain macho. Mais LS ça move quand même pas mal et j’en ai un peu assez du sempiternel débat musical Nord-Sud, un peu court à mon avis.

    • 17 novembre 2013 , 13 h 24 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Versions parfois un peu trop chœurs féminins pour moi, oh, le vilain macho.

      Tout dépend uniquement du déhanché des choristes et de la mise en valeur de leurs atours…

  5. 19 novembre 2013 , 11 h 56 min - phil prend la parole ( permalien )

    entre le blanc et le noir, y a toute une palette de gris que l’on peut ecraser du pinceau …

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS