Revival : Black Night

Par le Bison le 24 novembre 2012

Black night is not right,

Samedi soir, j’ai fini mon verre de whisky écossais, j’appuie sur la télécommande – touche play -, le film démarre. Je pars à Lyon dans les années soixante-dix avec ce qui fut le gang des lyonnais. Le générique démarre, Les Lyonnais, un film d’Olivier Marchal, je vois les tempes grises de Gérard Lanvin, et une musique entraînante m’égare du film, du bon rock’n'roll comme les musiciens ne savent plus en faire. C’est pas leur meilleur titre, mais il y a de la simplicité dans ce Black Night. Deep Purple au générique, cela vaut le coup que j’en parle (Non ?!).

Si !

La nuit promet d’être noire, froide et sombre mais Ian Gillian, Jon Lord, Ritchie Blackmore, Ian Paice et Roger Glover vont me la réchauffer par leur bonne humeur, par leur musique et par ce titre dont j’ai abusé dans ma jeunesse.

Les lyonnais sont addict à la coke et aux petits casses, moi c’est aux Deep Purple !

Z’avez-vu Zorro à la Zitare ?

Et puis, Superman à la Batterie ?

Black night is a long way from home.
I don’t need a dark tree,
I don’t want a rough sea,
I can’t feel, I can’t see.

J’aime ces sourires, cette complicité, cette simplicité et ce partage avec le public. Ils sont heureux, ils ont les cheveux longs, les filles dansent, ils sont les super-héros de 1970.

That I’m free, free to be me.

Je fais un bond, Juillet 2011, Black Night envahit toujours le public, la nuit, une nuit à Montreux. Roger Glover, Ian Paice et Ian Gillian sont toujours là. Ritchie Blackmore est remplacé par Steve Morse et Jon Lord par Don Airey… Ils passaient – y’a peu – au Palais des Sports, j’avais envie – mais j’ai eu peur – je n’y suis pas allé. A la place, je me suis servi un verre de whisky, écossais bien sûr !

Black night is a long way from home.

Voilà, c’était la séquence REVIVAL du samedi soir

19 commentaires
  1. 25 novembre 2012 , 7 h 02 min - Eeguab prend la parole ( permalien )

    Certes ils ont un peu changé.Certes il y en a qui jouent maintenant au Ciel Rock.Certes,nous aussi on a changé.A la tienne l’ami!

    • 26 novembre 2012 , 17 h 24 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      J’ai mis du temps à trinquer sur ce coup-là, c’est juste que je réfléchissais à savoir si j’avais changé. Mais après 48 heures de réflexions intenses, je me suis resservi un verre et j’ai oublié.

  2. 25 novembre 2012 , 8 h 34 min - Pasdel prend la parole ( permalien )

    C’est vrai qu’ils ont changé de coiffeur depuis…

    • 26 novembre 2012 , 17 h 23 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      …et de coach sportif ! Ben tant que le rock est là, je m’en balance… Les cheveux longs, c’était bon pour les hippies ;)

  3. 27 novembre 2012 , 13 h 07 min - phil prend la parole ( permalien )

    c sur qu’on peut aimer le bon vieux rock sans avoir de longs cheveux pour autant !

    • 27 novembre 2012 , 15 h 23 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      en plus, il parait qu’ils prenaient de la drogue et qu’ils fumaient des trucs qui sentaient étrangement bons…

  4. 27 novembre 2012 , 13 h 08 min - phil prend la parole ( permalien )

    et pi c 71 Mr !!!

    • 27 novembre 2012 , 15 h 25 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Non Mr !!
      Je maintiens, le single a été sorti en juin 1970.
      1971 sera un meilleur cru…

  5. 27 novembre 2012 , 16 h 27 min - phil prend la parole ( permalien )

    ouai c etait la therapie par le moxa !
    et 71 c etait pour ta reference video musicale bien sur !

    • 27 novembre 2012 , 19 h 01 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      De bien entendu.
      Par contre étonnant, ce single se trouve sur tous les bons lives, devenu comme une évidence pour chaque concert, mais ne figure (ma mémoire n’étant pas infaillible) sur aucun album studio…

  6. 28 novembre 2012 , 10 h 53 min - phil prend la parole ( permalien )

    En meme temps entre smoke on the water ou child in time, peut etre qu’ils voulaient se tester pour les concerts tout simplement !

    Mais il est dans un album nihon powerhouse de 1977
    voili voila !

    • 28 novembre 2012 , 11 h 02 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Encore une édition pirate japonaise…
      Certainement une compilation qui se vendait sous le hakama…

  7. 29 novembre 2012 , 18 h 27 min - La bohémienne prend la parole ( permalien )

    J’avais l’impression de les connaître mais seul Child in time reste dans ma mémoire. Morceau (tube ? !) que l’on reconnait dès les premières notes.
    Les cheveux des garçons, cela paraît bête mais c’était un enfer pour certains d’avoir le droit de les laisser pousser, c’est balot maintenant quand on voit tous les cranes hérisson, marrant y’a pas eu de souci de la part des familles (enfin sauf si j’avais été concernée). Question d’époque ? pas si sure, marrant la « nature » humaine.

    • 29 novembre 2012 , 19 h 51 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      J’avais l’impression de les connaître mais seul Child in time reste dans ma mémoire.

      Question d’époque.
      Même si Child in Time reste le chef d’œuvre absolu, j’ai tellement écouté leurs albums que j’ai l’impression qu’à chaque écoute, c’était hier. Du coup, je ne vieillis pas et je garde mes cheveux !

    • 30 novembre 2012 , 11 h 10 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      J’avais l’impression de les connaître mais seul Child in time reste dans ma mémoire.

      Au fait, ce ne serait pas une façon déguisée de vouloir un Revival : Child in Time ?
      Même si je l’ai déjà fait, je suis capable d’le refaire !!!

  8. 29 novembre 2012 , 18 h 29 min - phil prend la parole ( permalien )

    si seulement deja ils pouvaient pousser !

    • 29 novembre 2012 , 19 h 48 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      t’as essayé la levure de bière ?

  9. 30 novembre 2012 , 17 h 46 min - phil prend la parole ( permalien )

    oui Mr, mais ca fait pousser le ventre pas les cheveux !

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS