In Rock [Deep Purple]

Par le Bison le 17 mai 2012

Ce billet est uniquement conçu pour me faire plaisir. Je n’ai rien a vous apprendre sur cet album « In Rock », daté de 1970. Le premier album de la formation la plus connue de Deep Purple. Mark 2 (Mk2) : Ritchie Blackmore à la guitare, John Lord aux claviers, Ian Paice à la batterie. Ian Gillan au chant a remplacé Rod Evans et Roger Glover suppléa Nick Simper.

Deep Purple in Rock n’est pas mon album préféré du groupe, mais il fut une référence. Le premier de l’ère « Hard-Rock » ou « Heavy-Metal », le début de la consécration. Deux titres survolent largement l’album – c’est d’ailleurs pour cette raison ma préférence va vers d’autres albums, celui-ci manquant un peu d’unicité. Mais bon, c’est aussi le premier album de la formation new look and more heavy. Une fois j’ai fait le rêve De chanter devant la reine Elle n’a rien voulu savoir Elle n’a pas voulu voir mon spectacle. Il y a bien entendu ce « Flight of the Rat », un blues violent, rythmé et rapide. Les démons mystiques volent Partout dans le ciel Avec des souvenirs de clown Le plus triste des spectacles de la ville.

[diwp:3230171]

7 minutes 55 à un rythme effréné, d’enfer, la révolution musicale est en marche !

Quand j’avais dix-sept ans Ma mère m’a dit Fait attention à ce que tu touches Tu ne devrais pas prendre tant de choses. Putain, ce que c’est profond ! J’ai changé d’avis Elle était si bonne avec moi Je crois que j’ai pleuré. Oui, moi aussi, je pleure encore. Putain, ce que c’est triste. Putain, ce que c’est puissant ! Fuck !

Et puis… et puis… il y a LE titre, THE track. Celui qui apparait en 3ème position de mon légendaire Top Rock que tout le monde m’envie (même Philippe Manœuvre et ses lunettes noires). J’ai nommé – mais vous l’aurez déjà deviné tant ce titre marquera des générations entières et les rendra totalement frappadingues. Le début de la folie s’est emparé de moi lorsque j’ai commencé de l’écouter. Et comme je n’ai jamais arrêté depuis, vous imaginez très bien mon état actuel !

« Child in Time »

Les spectateurs sont sages et médusés. Le show n’appelle aucun commentaire.

Comme quoi les cheveux longs amènent la meilleure musique !

Je ne peux m’empêcher de fermer les yeux et sentir l’humidité sous mes paupières, le sourire aux lèvres… C’est si bon, le bonheur… si intense… si jouissif !

6 commentaires
  1. 17 mai 2012 , 22 h 39 min - Eeguab prend la parole ( permalien )

    Ce Pourpre Profond a laissé des traces même si mes racines à moi sont doubles et un peu antérieures et ont nom Animals et Byrds.Good night in the faraway ranch with no name!

  2. 18 mai 2012 , 13 h 26 min - Catherine prend la parole ( permalien )

    Quelle voix !
    La prestation du groupe est sage aussi ;-)
    Bon long WE !

    • 18 mai 2012 , 14 h 42 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      La voix de Gillan et la bass de Glover : le + de Mk2.

      et leurs chemises ? Pourquoi, j’ai pas des chemises comme ça ?

  3. 19 mai 2012 , 14 h 24 min - phil prend la parole ( permalien )

    Qui se souvient du Child in Time en version 4L sur la rocade sud de Grenoble, fenetre ouverte et son a fond ????
    Les tartes aux citrons n’ont qu’a bien se tenir …

    • 19 mai 2012 , 20 h 01 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Je me souviens moi de cet achat, double dose d’un coup avec les albums ‘In Rock‘ et ‘Burn‘ le même jour après avoir farfouillé dans les bacs tout un après-midi.
      In Rock‘ est, depuis, beaucoup plus usé que ‘Burn’ ! Bien entendu !

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS