Transformer [Lou Reed]

Par le Bison le 15 mars 2012

Replaçons l’album dans son contexte.

Une autre époque, un autre succès, d’autres avis.

Sur une autre sphère virtuelle, celle d’un feu forum dédié –entre autre– au rock’n’roll, sévissaient de jeunes gens très fringants et très portés sur le rock’n’roll. Lou Reed a donc souvent été un sujet de conversation pour égayer les nuits de noctambulisme – ou d’insomnie.

Bien évidemment, il fut aussi question de « Transformer ». Sans grands discours, ni même bataille endiablé, les avis ont divergé. Alors, comme j’ai bien l’intention de vous parler de Lou Reed, de long en large sans oublier les travers et les diagonales, je me débarrasse vite fait d’un album qui ne me toucha guère, et qui ne m’attire toujours aussi peu.

Mais avant de commencer, je citerai un grand penseur haut-savoyard – de surcroit sur un récent commentaire : « ben ça ne vaut pas du Pink [Floyd] na ! » Alors, juste pour ce philosophe, j’ai décidé d’en remettre une couche. Et, je partage presque ce soir son opinion. Oui, « Transformer » ne vaut pas un album de Pink Floyd, mais c’est quand même nettement mieux qu’un album de David Gilmour

[diwp:966862]

S’il faut avoir un Lou Reed, nombreux critiques et fans aficionados se dirigeront vers ce « Transformer », l’album d’un androgyne venu flirter avec le pop-rock glam de David Bowie, producteur pour cette occasion. « Transformer » mérite-t-il les 5 étoiles que bon nombre lui décerne. Certainement, sauf que moi je m’abstiendrais de voter dans ce sens. Je l’ai souvent écouté, pour me persuader du contraire, pour me remettre sur le droit chemin, celui qui mène vers une appréciation positive de l’album. Échec et ratage complet : il n’y a toujours pas grand-chose (dans chose, j’entends émotion, bestialité, tendresse, sauvagerie bisonne, sexe sexe et rock’n'roll) qui m’intéresse là-dedans. Et je n’ai pas honte de le dire. Je ne vais même pas chercher à vous convaincre du contraire. Lou Reed a tant d’autres albums qui valent, à mon sens, le coup que je préfère naturellement me diriger vers leurs écoutes. Certes, « Transformer » a accouché du seul hit de Lou Reed, une basse d’enfer et un sax’ torride, et je suis l’un des plus grands fans de ce « Walk on the Wild Side » ; mais à part ce titre, je ne dois rien avoir compris de l’album pour n’y sentir aucune émotion ni intérêt… Désolé… mais je vous rassure, j’ai encore plein d’autres trucs à dire, nettement plus intéressants et chaleureux sur Lou Reed et sur ses autres albums… A un de ces jours, Lou !

Et comme nous sommes plusieurs à s’intéresser à cet album, je reprends en ses termes exacts les propos d’une fan – la bien-nommée « la Bohémienne » qui vagabonde sur la toile un verre de Lambrusco à la main, une clope au bec, une oreille sur l’intégrale de Lou Reed de Deezer…

« Je l’ai pour Walk on the Wild Side, qui est une ballade très belle …même si l’on n’a pas vu le film A la verticale de l’été, mais dans cet album il y a aussi A perfect day que j’aime bien, même si le refrain plus ? lyrique n’est pas le moment que je préfère, j’aime les mots murmurés de cette chanson. Vicious est un titre apprécié mais qui me touche moins. Il y a aussi Satellite Of Love qui est très appréciée, j’aime moins et je n’apprécie pas souvent les chœurs… Lou Reed comme Léonard Cohen et d’autres, je trouve l’émotion dans leur propre voix et les chœurs m’enlèvent ce petit bonheur, leurs voix créent l’intimité que j’aime beaucoup, les chœurs suppriment celle-ci.

Et Goodnight Ladies est une chanson que j’apprécie dans un style moins rock mais qui me plaît bien. »

[diwp:964440]

En plus, quand je regarde la pochette, j’ai l’impression de voir flou, les lettres se font troubles et vu l’heure, je me dis qu’il faut que j’arrête de boire. C’est pas bon quand un album m’empêche de boire… Pas bon du tout…

3 commentaires
  1. 16 mars 2012 , 0 h 06 min - La bohémienne prend la parole ( permalien )

    Rhjaaaaa

    Une petite danse ? ou plus pour ceux qui ne seraient pas sensuellement trop vieuuuux ^^

    http://www.deezer.com/music/track/2433273

  2. 16 mars 2012 , 0 h 13 min - La bohémienne prend la parole ( permalien )

    Pale blue eyes au dessus

    et

    Walk on the Wild Side
    http://www.deezer.com/music/track/966937

    ci-git parce que je suis obligée de quoter comme une gorette sur les coms !

    m’en fous, Walk on the Wild Side !

  3. 16 mars 2012 , 8 h 00 min - phil prend la parole ( permalien )

    pauv bison, je te comprend ! c parceque ton avis diverge et dix verges c beaucoup !

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS