Gossip in the Grain [Ray La Montagne]

Par le Bison le 15 janvier 2012

Catégorie : 4 étoiles, Folk & Indie

Encore un barbu ! Voilà ma première et sérieuse réflexion de la soirée…

Les barbus foisonnent ma discothèque et squattent souvent les meilleures places au rayon Folk & Rock. Rien d’anormal après tout, il est bien connu que pour savoir faire du bon folk, il faut avoir une guitare, une barbe hirsute et des poils sur les jambes.

Ray LaMontagne fait donc parti de cette noble catégorie, à la fois barbu et à la fois incontournable de ma discothèque. Cela fait donc plusieurs albums que je suis le bonhomme hirsute.

2008, « Gossip in the Grain ».

[diwp:2219988]

Un premier titre qui tire étrangement vers la soul. Je suis surpris, le bougre ne m’avait pas habitué à ces chœurs que l’on pourrait allègrement retrouvés en compagnie d’Otis Redding. Cela change, inhabituel même, mais pas dénué d’intérêt. Bien au contraire, cela apporte un petit bonheur en plus, une chaleur joyeuse à l’album. Les pistes suivantes restent conformes à ce que j’attends ; à savoir un mélange de folk et de blues (parfois même très blues, lorgnant des bayous du Mississippi) ! En somme j’adore. J’écoute et je me sens profondément ancré dans une Amérique profonde, je me sens tout simplement bison dans son pâturage. Et sa voix légèrement cassée, presque poussiéreuse me confirme cette sensation. Par moment, je chevauche même un vieux bourrin, escaladant les versants escarpés de LaMontagne, martelant de ses sabots le sol dur, soulevant un épais nuage de poussière emporté par le vent – je me crois en plein western – Pan, Pan ! Mélodieux et Mélancolique. Je ne peux juger si cet album est meilleur ou moins bon que ses précédents et que ses successeurs puisque je suis toujours accroché par cette voix et cette musique sans fausse note, sans faute du tout. Et après tout, je m’en fous puisque une fois la galette finie, je me passe « Trouble » ou « Till The Sun Turns Black » et je n’oublie pas de me servir un verre de Gentleman Jack.

Sans le Hip mais avec le Hop, le blog :

[...] jolie enfilade de titres country/folk contrastés, tous plus séduisants les uns que les autres car portés par des arrangements super soignés et des mélodies superbes.
Plus romantique que mélancolique, « Gossip in the grain » gagne en intérêt et en intensité au fil des écoutes et  pourrait bien vous accompagner plus longtemps que vous ne le croyez.

4 commentaires
  1. 16 janvier 2012 , 1 h 26 min - Catherine prend la parole ( permalien )

    Je connaissais ! Une amie m’avait déjà fait écouter ! J’aime bien sans plus.

    • 16 janvier 2012 , 15 h 53 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Ray LaMontagne n’est pas le genre de type à révolutionner la musique. Il ne va pas t’ouvrir de nouveaux horizons à ton panorama musical Rock’n Folk. Non, Ray LaMontagne est juste un gars, qui porte une barbe et des chemises à carreaux. Point. Il s’écoute. D’abord sans plus. Et après, on se met à l’apprécier, à l’aimer. On redécouvre sa musique faite de simplicité qui sent la profondeur de l’Amérique et l’âme humaine. Il sent le bucheron et le gars né dans le New Hampshire et vivant dans le Maine. Il sent le poisson fumé, les hivers rudes et les mélèzes brulant dans la cheminée. C’est pour ces raisons que je l’aime bien… Du moins, c’est aussi l’idée que je me fait d’un type barbu avec une chemise à carreaux dans le Maine, mi-bucheron, mi-pêcheur…

  2. 16 janvier 2012 , 22 h 53 min - Catherine prend la parole ( permalien )

    Eh ben, dis donc, toi, tu défends les artistes que tu aimes !!!
    C’est vrai que j’ai rendu le CD, je n’ai pas eu envie de réécouter, peut-être un jour ;-)

  3. 18 janvier 2012 , 18 h 53 min - phil prend la parole ( permalien )

    Ben celui-la a plus de voix dans les graves que les barbus de ZZ TOP !
    Faut juste pas se prendre dans les cordes hein !

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS