Chulahuma [The Black Keys]

Par le Bison le 20 octobre 2011

Au risque de me répéter, The Black Keys sont originaires d’Akron, petite ville de l’Ohio. Le groupe est composé de deux membres, Dan Auerbach, chanteur et guitariste, et Patrick Carney à la batterie. Voilà les précisions biographiques pour ceux qui ont eu la chance d’échapper à ma précédente chronique sur groupe proche de l’Ohio.  Un duo fortement influencé par le blues rock traditionnel, et notamment le guitariste Junior Kimbrough. C’est donc tout naturellement qu’ils lui rendent un vibrant hommage lors d’un mini album (LP) : « Chulahuma, the songs of Junior Kimbrough », six titres du guitariste légèrement agrémentés de leur petite touche personnelle.


Dès les premières secondes de ce mini album de 2006, je me retrouve plongé dans les profondeurs du Mississippi, berceau du blues. I’ve got the blues ! Un blues d’une langueur électrique, qui donne le frisson et bouscule mon âme au plus profond. Je ne peux en ressortir que bouleversé, comme si j’avais vécu une expérience spirituelle de haut vol. L’âme du blues est dans ce mini album, court par définition, mais d’une beauté suprême à l’image du Mississippi, majestueux et impétueux, immergeant ses rives de la pureté de son blues.

Mini-album, 6 titres un quart, 28 minutes seulement mais 28 minutes de frissons intenses, d’apnées euphoriques et de cris déchirants. 28 minutes de misère et de désespoir, de blues entre heavy et garage. 28 minutes, c’est juste le temps de savourer une bière et un rye du Tennessee et de transcender cet album par le goût râpeux et sauvage de l’Amérique profonde. 28 minutes pour que la brute épaisse qui sommeille en vous arrache quelques larmes sur la tristesse d’une guitare emplie de bonté et de compassion.

Vous êtes emballé par Chulahuma, The songs of Junior Kimbrough ? Vous allez adorer Brothers !

Guitares et tradition, âme et pureté, I’ve got the blues !

.

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS