Spectre [Sam Mendes]

Par le Bison le 30 décembre 2015

El Dia de los Muertos.

Direction Mexico, le costume impeccable il déambule dans un univers festif où les trompettes mariachis font danser de longues robes colorées et des poitrines décolletées. Une pute mexicaine à son bras, il monte dans sa chambre. Il va lui faire sa fête, la fiesta de los muertos. Quand aussi soudainement que l’explosion d’un bouchon de champagne, il escalade la fenêtre et laisse en plan la pute mexicaine. Permets-moi de te dire, l’ami James, que moi je n’aurais pas agis de façon aussi rustre. Je t’aurais déchiré cette robe et aurait plaqué la pute mexicaine sur son lit, au lieu d’aller admirer le coucher de soleil s’étaler sur la poussière de Mexico, sous le soleil de Mexico oh oh, en hélicoptère.

Après une première scène époustouflante, comme toujours avec James Bond, la première scène n’est jamais à rater – avis aux retardataires des salles obscures qui font chier tout le monde – je pars à Londres, à Rome, à Tanger, (une véritable publicité ambulante pour un tour opérator), je croise Naomi Harris, Monica Bellucci, Léa Seydoux. De belles formes pour tous les goûts, James est toujours sûr de lui quand il s’agit d’embrasser une dame quelle que soit la latitude, sûr de son charme pour soutirer quelques renseignements, entre deux vodka martini à la cuillère, une olive svp.

Un coup de baguette magique, et voilà que je me retrouve en culotte courte un été de 1985, premier James Bond vu au cinéma, Roger Moore, sur une musique de A-ha, et les jambes longues de 1m12 de Grace Jones. « A View to a Kill ». Il y a des films qui marquent dans la carrière d’un jeune « cinéphile », depuis je crois avoir été fidèle à l’essentiel de la carrière de l’agent 007, qu’il se prénomme Pierce ou Daniel.

Spectre est donc une succession de courses folles, d’explosions en tout genre, d’immeubles effondrés, une surenchère dans le divertissement, moins de beautés fatales que lors des premières ères, mais l’époque change et les effets spéciaux ou le budget toujours grandissant font des derniers James Bond des divertissements dont je suis totalement fan. Fan et donc pas très objectif, ne relevant pas le bémol octopoussif de Princécranoir dont je me permets de lui retirer son permis de tuer de peur qu’il ne descende mon chouchou de Dolan. (Oui, il hait ce réalisateur, mais je ne lui en veux pas trop, il doit bien avoir quelques qualités ailleurs). Donc, fort de ce sentiment, je verrais certainement le prochain James Bond, avec toujours Daniel Craig je présume comme je verrai le prochain Mission Impossible, parce que c’est du spectacle pur et que je ne peux pas voir tous les jours non plus des films guatémaltèques comme l’ami Eeguab !

« Spectre » [2015], permis de boire une vodka-martini.

25 commentaires
  1. 30 décembre 2015 , 20 h 02 min - Eeguab prend la parole ( permalien )

    Les James Bond font partie de mes lacunes. De toute façon j’ai l’intention de me spécialiser dans les films guatémaltèques.Je me suis renseigné,je devrais retourner au cinéma vers 2024 environ. Cependant vient de sortir un film philippin de 9h20. Je vais faire une exception. Mon nom est Eeguab, Edualc Eeguab. :P
    Salut ami.

    • 31 décembre 2015 , 8 h 55 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Bon film philippin alors ! :)
      9h20, faut au moins une caisse de bières pour les tenir, à moins que tu ne sois que vodka-martini.

  2. 30 décembre 2015 , 20 h 34 min - manU prend la parole ( permalien )

    Je n’ai pas vu celui-ci mais j’ai adoré Skyfall !

    • 31 décembre 2015 , 8 h 56 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Peut-être un peu en dessous que Skyfall, mais quand même ça reste du putain de bon divertissement.

  3. 30 décembre 2015 , 23 h 25 min - Princécranoir prend la parole ( permalien )

    Moi aussi j’ai grandi avec 007 en ligne de mire. Ma première mission à ses côtés, c’était pour « Octopussy » justement, avec ce Moore à l’humour Brett(ish)qui aimait les « seins clairs » et les petits coups de braguette magique. Mais ce Spectre, j’avoue être passé au travers, manque de consistance, la trahison un peu trop facile. Et puis d’abord, selon Fleming, la Vodka-Martini, James la préfère au shaker et pas à la cuillère.

    • 31 décembre 2015 , 9 h 00 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Saints clairs ou seins foncés, moi je les aime tous, même si face au charme de Brett, les seins n’auront d’yeux que pour lui…

  4. 31 décembre 2015 , 8 h 08 min - belette2911 prend la parole ( permalien )

    Je dois encore me faire ce James Bond, mais on ne m’en a pas dit que du bien… surtout que Skyfall était monumental et avait réussi à me faire aimer Daniel dans la peau de James… Dalton, beurk, Moore, à la rigueur, mais pas trop, reste que mon préféré est le bô Sean mais je sais que pour certains c’est une connerie :D

    • 31 décembre 2015 , 9 h 02 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Skyfall était monumental et redonnait le goût à la vodka-martini, surtout après le quantum of solace… Mais ce spectre mérite d’y rajouter une olive dans son verre et s’apprécie à sa juste valeur, surtout que pour moi, Craig, cela le fait, autant que pour Moore, et j’espère que j’en offusquerai pas en disant cela, à moins que cela soit une grosse connerie.

  5. 31 décembre 2015 , 8 h 39 min - dasola prend la parole ( permalien )

    Bonjour le Bison, il est très bien le film guatémaltèque. A part ça, oui, la séquence d’ouverture de Spectre vaut le déplacement à elle seule. On en prend plein les yeux. Bon réveillon à toi.

    • 31 décembre 2015 , 9 h 03 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Tous les Bond commencent de cette manière : en mettre d’entrée pleins les yeux. C’est immuable depuis cinquante ans.

  6. 31 décembre 2015 , 9 h 35 min - Une ribambelle prend la parole ( permalien )

    J’ai vu bon nombre de James Bond avec une nette préférence pour les anciens.
    Je ne suis pas allée voir celui-ci car comme Belette on ne m’en a pas dit que du bien. Du coup, j’hésite. Enfin, entre le film guatémaltèque et le James Bond, je n’hésite pas trop. Ami guatémaltèque, si tu passes par là, sans rancune.
    Petit PS : pas friande du tout de notre ami Daniel Craig. J’ai une nette préférence pour les bruns.

    • 31 décembre 2015 , 10 h 48 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Étonnant, moi, j’ai une nette préférence pour les brunes comme Monica Bellucci ou…

  7. 31 décembre 2015 , 10 h 11 min - Goran prend la parole ( permalien )

    Pas vu ce dernier James… Bonne année à toi.

    • 31 décembre 2015 , 10 h 47 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      A voir quoi qu’on en dise, quoi qu’il en soit. De toutes façons, comme pour tous les films ou les livres, y’en a toujours pour aimer et d’autres pour détester.

  8. 31 décembre 2015 , 11 h 11 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

    Tu vas te moquer de moi si je te dis que je n’en ai vu aucun ?
    J’ai beau chercher dans ma mémoire, NON, RIEN, NADA, mise à part les extraits qui passent.
    James Bond ne fait pas parti de ma culture… Jamais eu l’occasion. Pourtant j’aime bien les films à sensation, à petites doses… je ne saurai dire si ce James Bond tant convoité me ferai rêver…

    En revanche j’ai vu tous les « Mission Impossible » avec Peter Graves, Greg Morris, Martin Landau et Barbaran Bain… J’adore … ;-)

    Mon message stupide s’autodétruira dans 30 secondes …

    :D

    • 31 décembre 2015 , 13 h 17 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Mi nombre es el Bisonte, Vicente el Bisonte. Et là ton cœur est sensé fondre, tu te déshabilles et tu te mets à genoux.
      Pour Bond ça marche, alors pourquoi pas pour moi…

    • 1 janvier 2016 , 15 h 16 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

      t Ben écoute je demande à voir ! ;-)
      Moins d’1 mètre 80 autant te dire c’est mort ! Mdr …

      Si tu es de la taille du nabo tu sais celui qui saute dans tous les sens dans « Mission impossible » c’est mort aussi !

      C’est que mes jambes font 1m12 tu comprends ;-)

      loll ptdr … ok je sors …

    • 1 janvier 2016 , 15 h 19 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

      Rooohhhhhh… j’ai oublié l’essentiel et tu me fais dire des bêtises !

      Bonne Année Bibison. Que cette nouvelle année 2016 soit porteuse de belles lectures pour nous faire le plus grand des plaisirs : Te Lire

      Feliz Ano Nuevo hombre !

    • 3 janvier 2016 , 22 h 04 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      C’est que mes jambes font 1m12 tu comprends

      Et elles sont aussi chocolatées que Grace Jones :)

      pour nous faire le plus grand des plaisirs : Te Lire

      C’est que j’ai peut-être de plus grands plaisirs de te voir juste me lire :)

  9. 1 janvier 2016 , 12 h 19 min - Léa Touch Book prend la parole ( permalien )

    Je l’ai vu ! Ce n’est pas le meilleur mais j’ai aimé l’ambiance générale et la fin :)

    • 3 janvier 2016 , 22 h 02 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      du spectacle de la détente et de la vodka, que demander de plus ? (à part peut-être plus de bikinis comme dans le temps)

  10. 4 janvier 2016 , 5 h 02 min - Nadine prend la parole ( permalien )

    Je suis trop fan de James Bond!!! (ou de Daniel Craig??? ^^)
    Je les ai tous vus plus d’une fois depuis Dr No jusqu’à aujourd’hui. Celui-ci c’est pas mon favori, j’ai quand même adoré la première scène à Mexico et plein d’autres aussi, dont celle avec Daniel Craig et son corps de dieu, à moins que ce soit le close up sur ses fesses d’Adonis … :D
    Léa Seydoux je l’ai trouvé « molle » pour une bond girl, je les préfère avec plus de caractère, mais… Daniel Craig… j’t’ai parlé déjà de Daniel Craig et de ses fesses? Tabarnak j’en perds mes moyens!!! Doit être équipé pour veiller tard celui-là… :D

    • 4 janvier 2016 , 9 h 05 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Rrr, tu aurais pu me le dire avant… je n’ai même pas pensé à regarder les fesses de Daniel Craig. Et je suis d’accord aussi pour Léa, une Jambes Bond Girl qui manque un peu de saveur et d’épice. Elle devrait boire plus de Tequila…
      Et laisse tomber les fesses de Danny, tu vas avoir une crampe au majeur…

  11. 6 janvier 2016 , 16 h 53 min - Léa Touch Book prend la parole ( permalien )

    Haha c’est vrai que les bikinis étaient absents mais les paysages étaient plutôt enneigés il faut dire :D Une bonne doudoune c’est mieux ^^

    • 6 janvier 2016 , 17 h 00 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Pelleter la neige en bikinis, ça ne dérangerait pas mon œil salace :)

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS