Le Carnaval Jazz des Animaux [The Amazing Keystone Big Band]

Par le Bison le 25 novembre 2015

Certains m’appellent Grand Loup.
D’autres, Méchant Loup.
La plupart, Grand Méchant Loup.
Mais je vous en prie, appelez-moi juste…
LOUP.

Edouard Baer en chef d’orchestre. A la baguette, la voix suave, la voix swingue, la voix chantonne. La plume de Taï-Marc Le Thanh se veut malicieuse et faite pour les p’tits loups du jazz. Avec The Amazing Keystone Big Band en accompagnement sonore et festive, une nouvelle relecture est faite de l’œuvre de Camille Saint-Saëns, en version jazz. Que de couleurs dans le dessin, que de cuivres dans le rythme. De quoi chatouiller et mirettes et esgourdes. Putain que c’est bon un disque comme ça. Une bonne humeur qui donne envie de bouger ton gros popotin, attention quand même de ne pas renverser ton verre de bière. Le lion est porté par le trombone, la basse-cour emmenée par les trompettes, tandis que la tortue est un saxophone ténor. Le piano se joue des bonds du kangourou et le tuba incarne naturellement l’éléphant. Les poissons nagent avec les bugles et les flûtes traversières font pépier toute la volière. Le coucou se démarque avec la clarinette… En reprenant donc le même principe que Pierre et le Loup.

Certes, Grand je suis,
Méchant je peux l’être
Mais Loup est mon nom
Et c’est ainsi qu’il convient de me nommer…

Le volume à fond au presque, dans la boite de jazz de mon salon, une serveuse passe, un plateau à la main des choppes posées dessus. Cochonne ou frêle brebis. En tant que loup affamé j’en ferais bien mon dîner. Et la musique qui vole entre les effluves de son parfum et de celui des bouses de l’éléphant mastodonte. Un éléphant dans mon salon ? vite j’attrape mon verre. Du swing donc. Mais aussi du Be-pop. De la Nouvelle-Orleans. Du Funk. De la Bossa-Nova. Du Free-jazz même. Et du Big Band si rarement présent dans ma boite à jazz pour esgourdes de salon. Tout le jazz réunit dans ce conte pour enfant. J’adore. Ma fille adore. Je viens de prendre une claque. Elle danse, mon cœur swingue. Je me transforme en Loup, grand méchant loup au cœur tendre devant tant de poulettes. Et Edouard Baer est un loup parfait, un loup presque rock’n’roll ! Il y a des histoires qui te marquent enfant et qui te font jazzer au-delà de la frontière des ans. Un peu comme le Christian Vander, et sa magie de Noël à tous ses enfants, nul doute que ce disque a déjà été adopté par la basse-cour qui caquette, piaffe, cancane, hurle, rugit entre chaque titre de ce carnaval jazz des animaux. Un disque qui tape du sabot dans la gadoue et qui te fout 1. La pêche 2. La bonne humeur 3. Le swing. Be-Pop-A-Lula. Pour toute la nuit, pour toute la journée, pour toute l’année.

Je suis un goinfre… ET J’AI FAIM !

Surveille bien ton agenda, The Amazing Keystone Big Band font également leur carnaval dans différentes basses-cours de l’hexagone, de Vienne, le temple du jazz, à Marciac, la mecque du jazz.

« Le Carnaval Jazz des Animaux », le loup et l’hémione.

Une opération Masse Critique du site Babelio

en collaboration avec les éditions Gautier-Languereau.

6 commentaires
  1. 26 novembre 2015 , 1 h 18 min - manU prend la parole ( permalien )

    Très sympa ce morceau !
    Mais dis-moi, dans tout ce bestiaire, y a une grenouille au moins ? ;)

    • 26 novembre 2015 , 9 h 10 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Même pas sûr qu’il y ait une grenouille ? Ça fait de la musique la grenouille ? Ça danse, ça chante, ça se déguise ?

  2. 26 novembre 2015 , 3 h 29 min - Nadine prend la parole ( permalien )

    Ohhhh je lis ton billet et je vois d’ici la magie dans tes yeux! Qu’est-ce que c’est mignon, j’aurais voulu être un p’tit oiseau pour voir la princesse rouquine Marilou danser avec son papa Bison.

    C’est trop trop sweet! Quelle bonne idée d’associer les animaux aux instruments de musique. En plus de raconter une histoire les enfants sont initiés au jazz, c’est merveilleux. C’est vrai, on a tous des histoires qui nous ont marqués étant petits. Quelque chose me dit que Marilou se souviendra toujours d’avoir dansé avec toi sur le Carnaval de Jazz des Animaux…

    Merci pour ce bon moment! :D

    • 26 novembre 2015 , 9 h 13 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Un grand album de jazz ! Même s’il est destiné aux enfants, il est plus ! Il est intergénérationnel, il est simplement Jazz. Je ne sais pas si elle gardera longtemps le souvenir de cet album, mais en ce moment elle l’écoute tous les jours. Et moi donc !

  3. 26 novembre 2015 , 20 h 13 min - Chrisdu26 prend la parole ( permalien )

    C’est génial tout ce qu’il font pour les enfants, petits et grands.
    L’air de rien, ou pourquoi pas par plaisir, je crois qu’il est important de leurs faire écouter tout genre de musique pour une ouverture d’esprit et une bonne culture musicale.

    Tu m’as donné envie de rechercher sur ce groupe et ce que j’ai découvert est est vraiment super. Du très bon jazz… J’adore… et j’ai bien envie de me l’offrir pour Noel … pour MON plaisir !

    C’est que je suis une grande enfant !

    • 26 novembre 2015 , 22 h 02 min - le Bison prend la parole ( permalien )

      Du très bon Big Band. Je crois d’ailleurs que c’est mon seul big band, moi qui fait plus dans l’intimisme.

Ajouter un commentaire

PS: XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publié.

S’abonner aux commentaires par le flux RSS